Alors que fin janvier 2017, Orange avait testé en laboratoire la 5G atteignant les 15 Gbit/s de vitesse de téléchargement, le 16 mars 2017, Bouygues Telecom l’a expérimenté à son tour et a atteint cette fois-ci les 25.2 Gbit/s ! Un succès qui annonce un futur prometteur. 

En effet, si la couverture en 4G est la propriété du moment avec le déploiement du Plan France Très Haut Débit sur tout le territoire, les opérateurs français travaillent déjà sur son évolution, la 5G. Une technologie qui va permettre, grâce à sa puissance, de développer l'Internet des objets, les voitures connectées, les villes intelligentes ou encore la réalité augmentée.

En mars 2017, à l’occasion des Innovation days, Bouygues Telecom en partenariat avec l’équipementier Ericsson a expérimenté la 5G au sein de son Technopôle de Meudon-la-Forêt. Grâce à l’utilisation d’une station de radio Ericsson équipée de quatre antennes 5G actives et de deux terminaux mobiles, des transferts de données d'un débit de 25.2 Gbit/s ont été réalisées avec une latence de 3 millisecondes.

La 5G déployée en France en 2020

Une démonstration qui a montré la capacité de la 5G à exploiter la technologie de « formation de faisceau » ou « beamforming » adaptatif. Aujourd'hui, pour bénéficier de la 4G, différents utilisateurs doivent se partager le débit d'une même antenne. Grâce au « beamforming », chacun pourra bénéficier de la 5G et disposera pour cela, de sa propre « mini-cellule » qui le suivra dans ses déplacements. Le débit sera ainsi bien plus puissant.

Même si le débit réel n’atteindra pas les 25.2 Gbit/s puisque contrairement aux conditions du test, la 5G sera déployée dans la réalité sur de bien plus grandes distances, cette première expérimentation permet néanmoins dès maintenant de se faire une idée plus précise de la puissance de cette nouvelle technologie. La 5G devrait être disponible au grand public en France à partir de 2020, a annoncé l’opérateur Bouygues Telecom.