Selon le dernier bilan de la FFT paru mi-2017, le déploiement des réseaux mobiles se poursuit de manière très encourageante dans les zones peu denses françaises. On vous explique tout.

3 288. C’est le nombre de communes françaises du programme « zones blanches centres-bourgs » qui bénéficient désormais de l’Internet mobile. Parmi ces dernières, 1 256 sont situées en montagne. Des chiffres qui proviennent du bilan à la mi-2017 de la FFT (Fédération Française des Télécoms) et présentés publiquement par son Directeur général, Michel Combot, le 10 juillet 2017.

Avec au moins trois opérateurs présents sur 2016, ce sont 1 064 nouvelles communes qui ont ainsi été couvertes en Internet mobile. Une avancée majeure qui va permettre le désenclavement des zones peu denses du pays et qui devrait se poursuivre puisque, selon la FTT, les opérateurs mobiles membres de la FFT (Bouygues Telecom, Orange et SFR) auraient respecté dans le temps imparti leurs engagements, du moins pour les zones qui disposent déjà de pylônes.

Des retards dans la construction de pylônes

En effet, dans son dernier rapport, la FFT souligne que dans 547 communes, les pylônes n’ont pas encore été construits. Un retard expliqué par de nombreux facteurs comme la réticence de certains riverains face à ces constructions, des difficultés administratives ou des contraintes techniques dans les zones de montagne notamment. « Tout ce qui pourra être fait pour simplifier les déploiements des réseaux sera donc le bienvenu comme la réduction des délais administratifs ou la simplification des procédures » réclame Michel Combot.

Au-delà de la couverture des centres-bourgs, les opérateurs se sont également engagés à financier les équipements de 1 300 sites prioritaires dans le cadre du programme « guichet - sites stratégiques ». Il s’agit là de desservir des zones touristiques comme des grottes, des châteaux ou des sentiers pédestres, des zones économiques ou d’habitations comme les hameaux situés loin des centres-bourgs. 

Pour rappel, lancé en 2003, le programme « zones blanches - centres-bourgs » vise à couvrir à l’ensemble des communes rurales de France en Internet, afin d’offrir une unité sur l’ensemble du territoire.