Bonne nouvelle pour les Français ! Le gouvernement souhaite "impérativement" que la 4G soit disponible partout dans le pays d'ici à 2020. Une avancée qui devrait permettre une réduction des disparités quant à l'accès en 4G en France.

« J’ai réuni les opérateurs en leur disant que l’Etat voulait impérativement que la 4G soit disponible pour tous nos concitoyens d’ici la fin 2020 », a déclaré le ministre de la Cohésion des territoires Jacques Mézard le 11 juillet dernier sur Radio Classique, avant d’expliquer qu’aujourd’hui « on assiste à une fracture sur le numérique qui n’est pas acceptable ». Il s’agit d’un véritable « enjeu national » selon les propos du ministre. Dans un premier temps, le gouvernement attend de la part des opérateurs télécoms qu’ils émettent des propositions pour septembre 2017.

Des changements réclamés par les opérateurs

Mais pour atteindre cet objectif ambitieux, Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free Mobile ont réclamé à l’unisson de réelles améliorations dans les processus législatif et opérationnel actuels afin de leur permettre de déployer plus facilement et plus massivement de nouvelles antennes en France dans un temps record, d'ici la fin de l'année 2020.

En effet, ces derniers souhaitent notamment l’instauration d’un plafonnement de l’imposition des antennes. Jusqu’ici, celle-ci était proportionnelle au nombre d’antennes déployées. Les opérateurs réclament également un assouplissement des contraintes administratives et législatives qui constituent un frein actuel dans le déploiement de la 4G sur tout le territoire. Si l'annonce du gouvernement est une excellente nouvelle pour les citoyens français, le chantier est donc encore loin d'être terminé.