1. ...
  2. Guides et Actus
  3. Raccordement fibre
  4. Les actualités télécoms attendues pour 2020

Les actualités télécoms à suivre en 2020

Mise à jour le 13 janvier 2020 par Margaux Couturier

Arrivée de la 5G, nouvelles plateformes VOD, nouveaux modèles smartphones, découvrez ce qui vous attend en 2020 dans le monde tech.

2020 actu télécoms huawei 5G smartphones
© julietupas

2020, l’année de la 5G

La 5G débarque en France en 2020

D’ici la fin 2020, chacun des quatre grands opérateurs mobiles (Orange, SFR, Free Mobile, Bouygues Telecom) devra faire profiter d’une couverture mobile 5G à au moins deux villes en France métropolitaine. La commercialisation au grand public de la 5G est également prévue en France pour 2020. Et la France devra être couverte à 100% en 5G d’ici 2030. C’est ce qu’exige sur le papier le gouvernement. Reste à voir ce qui sera vraiment réalisable et dans quel temps imparti. Rappelons que la France est l’un des pays en retard en termes de déploiement de la 5G comparé à ses voisins européens. Le réseau 5G était déjà disponible en 2019 dans neuf pays d’Europe, dont l’Italie, l’Espagne, l’Allemagne, l’Irlande et la Grande-Bretagne. Aujourd’hui, la 5G en France est toujours en phase de tests. A Bordeaux, Douai, Nantes, Marseille, Lille ou encore Toulouse, des essais sont réalisés par les différents opérateurs. 

Les enchères 5G fixées à mars 2020

En termes de planning du déploiement de la 5G en France arrive en premier l’attribution des fréquences aux opérateurs mobiles, puis les premiers déploiements, et enfin l’ouverture commerciale des premiers services 5G. Originellement prévues pour janvier 2020, les enchères des fréquences 5G ont finalement été reportées à mars 2020. En cause : des désaccords sur les règles du jeu entre le gouvernement et l’Arcep, le gendarme des télécoms. Les opérateurs ont jusqu’au 25 février 2020 pour déposer leur candidature auprès de l’Arcep. Ne sont évidemment que concernés les 4 principaux opérateurs (Orange, Free Mobile, SFR et Bouygues Telecom) puisqu’ils sont les seuls à disposer d’un réseau mobile. 

Concrètement, les enchères vont se découper en deux étapes :

  • Une première étape durant laquelle les fréquences vont être cédées à prix fixes aux opérateurs. Chaque opérateur devra débourser 350 millions d’euros pour profiter d’un premier bloc de 50 MHz de fréquences.
  • Pour la seconde étape, le reste des fréquences sera mise aux enchères à un prix plancher “de près de 1,5 milliards d’euros” par bloc de 10 MHz. Au total, 110 MHz seront disponibles. Un même opérateur pourra acheter jusqu’à 100 MHz de fréquences. L’idée pour les opérateurs étant de disposer du plus de fréquences puisque plus un opérateur dispose de fréquences, meilleur est le service proposé à ses abonnés. 

En attendant l’ouverture de ces enchères, les opérateurs redoutent l’emballement des prix. Rappelons qu’en Italie et en Allemagne, les enchères 5G s’étaient envolées jusqu’à 6 milliards d’euros par bloc de 10 MHz. Une fois que les fréquences auront été toutes attribuées, les opérateurs devront démarrer l’installation des antennes 5G. 

L’avenir incertain de Huawei sur le marché 5G en 2020

Le géant chinois Huawei sera-t-il en charge de l’installation des équipements 5G en France en 2020 ? C’est la question qui est sur toutes les lèvres. Spécialiste des équipements mobiles, Huawei est accusé d’espionnage depuis plusieurs mois par les Etats-Unis, sans preuve fondée. Selon le gouvernement de Donald Trump, les antennes 5G pourraient donner à la Chine l’accès à des données sensibles. Derrière ces accusations, se lit une guerre commerciale entre Washington et Pékin. Quoi qu’il en soit, cette nouvelle année sera décisive pour Huawei. Les Etats-Unis se sont laissés jusqu’au 16 février 2020 pour savoir si oui ou non ils allaient bannir définitivement Huawei de leur marché national. Par effet domino, la France pourrait également durcir sa loi Huawei, si les Etats-Unis actent leur ban de Huawei. Pour rappel, les grands pays qui sont prêts à bannir Huawei sont les Etats-Unis évidemment, suivis du Japon et de l’Australie. Ceux qui à l’inverse n’envisagent pas de bloquer Huawei sont l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne et l’Inde. Il est donc clair que le choix de bannir ou non Huawei coïncide avec les intérêts économiques de chaque pays.

Le lancement des premiers forfaits 5G Orange 

Alors que le lancement commercial de la 5G en France est prévu pour la fin 2020, il est temps de penser aux premiers forfaits 5G. Le PDG d’Orange, Stéphane Richard, s’est exprimé sur cette question. Les premiers forfaits 5G d’Orange seront proposés à l’été 2020. Comptant 27 millions de clients mobiles en 2019, Orange s’est fixé comme objectif de proposer la 5G à un prix attractif pour que tous l’adoptent de manière rapide. Il faudra dans tous les cas disposer d’un smartphone compatible 5G pour pouvoir utiliser ce forfait mobile 5G. Grâce à la technologie 5G, les Français pourront charger des données mobiles dix fois plus rapidement qu’avec le réseau mobile 4G. Une véritable révolution.

L’année 2020 côté mobile

La fin du New Deal mobile prévu en 2020

Signé en 2018, le New Deal mobile a été créé de manière conjointe par les opérateurs et le gouvernement afin de faire bénéficier à tous les Français d’une bonne couverture mobile et de mettre fin aux “zones blanches” en France. Concrètement, les communes doivent se signaler puis les opérateurs ont l’obligation de couvrir les zones non couvertes. Dans ce cadre, la couverture mobile 4G complète de la France métropolitaine était prévue pour la fin 2020. C’est pourtant loin d’être une réalité. Au second trimestre 2019, le taux de couverture mobile 4G se situait entre 74% (Free Mobile) et 87% (Orange), selon les opérateurs. L’année 2020 s’annonce chargée pour atteindre les 100% de couverture. Retrouvez notre baromètre pour tout savoir de la couverture mobile 3G/4G en France.

Le métro de Lille sera couvert en 4G

Tandis qu’en 2019, Lyon a rejoint Toulouse et Rennes en tant que métro français entièrement couvert en 4G, la couverture complète en 4G des métros de Paris, Lille, Marseille se fait tarder. Mais la bonne nouvelle est que Lille prévoit le déploiement complet de la 4G pour “courant 2020”. Les travaux ont en effet été mis en suspend durant l’année 2019 à cause d’un blocage administratif. Aujourd’hui, si la ligne 1 du métro de Lille est bien couverte en 4G, la ligne 2 attend son tour. Autre nouveauté : le métro de Rennes profitera d’une nouvelle ligne, la ligne B, dont la mise en service est prévue pour le printemps 2020. Vous habitez à Paris, Lyon, Toulouse, Lille, Marseille ou Rennes, et vous souhaitez connaître l’état de la couverture mobile 4G sur votre ligne de métro ou de RER ? Nous vous invitons à découvrir notre baromètre 4G mobile du métro et RER.

Samsung Galaxy Fold 2, iPhone 12 Pro et d’autres attendus pour 2020

En 2020, de nombreux modèles de téléphones mobiles devraient voir le jour. Le géant coréen Samsung prévoit le lancement d’au moins trois nouveaux modèles : le Samsung Flex, équipé d’un écran enroulable et flexible, est prévu pour septembre 2020. En raison du niveau de ses technologies, il pourrait coûter 1800 euros, devenant ainsi le smartphone le plus cher au monde ! Le Samsung Galaxy Fold 2 ou Galaxy Bloom, équipé d’un écran pliable à la verticale, est attendu début 2020 ; le Samsung Galaxy S11 pourrait sortir en février 2020. Du côté d’Apple, sont à prévoir la sortie de l’iPhone X Fold et de l’iPhone 12 Pro, dont l’arrivée est prévue pour septembre 2020. Les Xiaomi Mi Flex et Xiaomi Mi 10 seront également de la partie. Huawei P40, Motorola Razr V4, Microsoft Andromeda, Nokia 10, One Plus 8T et bien d’autres nouveautés sont à prévoir.

L’année 2020 côté box internet

Le haut débit pour tous fin 2020 ?

Tandis que le gouvernement français s’est fixé comme objectif de couvrir 100% du territoire en haut débit d’ici 2020 et en très haut débit d’ici 2022 dans le cadre du plan France THD, les objectifs ne sont pas encore atteints. Au troisième trimestre 2019, 87% des Français ont accès au haut débit. Douze mois suffiront-ils aux opérateurs pour atteindre cet objectif des 100% de couverture ? En termes de fibre optique, il est intéressant de rappeler qu’au second trimestre 2019, sur 99% des logements français ayant accès à internet, 42% d’entre eux sont éligibles à la fibre optique, soit une progression de +3% en un trimestre. A la même date, 62% des habitations sont éligibles au très haut débit, soit une progression de +1,8% en un trimestre. Envie de connaître en détail la couverture de votre ville ? Retrouvez toutes les informations depuis notre baromètre de la couverture fibre optique.

Bouygues Telecom pourrait lancer sa nouvelle box internet

En 2020, l’opérateur Bouygues Telecom pourrait présenter sa toute nouvelle box internet Bbox. C’est en tous les cas ce que fait penser la chronologie. A la fin de l’année 2018, Free avait présenté sa Freebox Delta ; à la rentrée 2019, SFR avait lancé la SFR Box 8 ; et peu de temps après, Orange avait commercialisé sa Livebox 5. Il est peut être l’heure pour Bouygues Telecom de lancer sa nouvelle box internet. Le lancement de la Bbox 4K remonte à la fin de l’année 2017.

Disney+, Salto, HBO Max, NBC Universal, ça bouge côté VOD

Ca va swinger côté VOD ! De nombreuses nouvelles plateformes de streaming vont faire leur arrivée. La plus attendue est évidemment Disney+, qui devrait être lancée officiellement le 31 mars 2020 en France. Avec 7500 épisodes de séries, 300 films historiques et 100 films inédits, cette nouvelle plateforme de VOD promet d’être complète. Concrètement, la plateforme devrait être divisée en cinq mini chaînes que sont Disney, Pixar, Marvel, Star Wars et National Geographic. Le prix d’un abonnement à Disney+ devrait être de 6,99 euros par mois. Est également très attendue Salto, l’offre VOD de TF1, France TV et M6. Lancée au printemps 2020, la plateforme devrait regrouper les contenus diffusés par les trois groupes mais également proposer des productions exclusives. A venir également : Peacock, la plateforme de streaming de NBC Universal, qui sortira aux Etats-Unis en avril 2020 et HBO Max, dont la sortie aux Etats-Unis est actée pour mai 2020. Il faudra donc être un peu patients en France...


Pour en savoir plus

Dans l'actualité