Couverture ADSL à la Réunion

La démocratisation de l'accès à l'internet en général, et au haut débit en particulier, est un des principaux enjeux politiques rencontrés sur l'île de La Réunion. Dans ce cadre, diverses infrastructures ont peu à peu été mises en place.

Les régions de La Réunion les plus isolées et donc, les moins éligibles à l'ADSL bénéficient notamment de liaisons hertziennes. En 2007, la licence WiMAX détenue par XTS Telecom est récupérée par l'opérateur Outremer Telecom.

Un réseau de câbles sous-marin a également été mis en place. Commandé et installé en 2002, le câble SAFE traverse l'océan indien. Le câble LION, utilisé depuis 2009, relie l'île au Kenya. Un 3ème câble (projet Bricscable), qui relirait le Brésil, la Russie, l'Inde, la Chine et l'Afrique du Sud aux États-Unis est à l'étude et pourrait, au vu de son tracé et de ses performances, considérablement améliorer le débit des connexions internet à La Réunion.

Enfin, La Réunion bénéficie également d'un réseau de fibre optique régional. Il a été mis en place grâce aux  câbles à très haute tension EDF.

Fibre optique : les promesses des différents opérateurs

Les abonnés réunionnais peuvent choisir entre 3 opérateurs fibre optique : Zeop, Orange et SFR.

Zeop est considéré comme le leader de la fibre optique sur l'île et prévoit l'installation de 110 000 prises d'ici 2018 en plus de 60 000 qui sont déjà disponibles depuis l'année 2011. Ces dernières sont principalement réparties entre les communes de Sainte-Marie, Saint-Paul, Le Port,  Le Tampon, Saint-Pierre et La Possession. Les villes de Saint-André, Saint-Benoît et Saint-Leu font quant à elles partie des communes qui bénéficieront des prochaines connexions fibre optique. En effet, si l'opérateur se propose d'investir près de 21 millions d'euros dans un premier temps, il souhaite, à terme, couvrir l'ensemble du territoire réunionnais. 

Orange et SFR se sont également lancés dans la fibre optique.

Orange s'est engagé à livrer un premier lot de 20 000 prises FTTH sur la ville de Saint-Denis. Dans un second temps, ce sont les communes de Saint-Leu, Saint-André, Saint-Pierre, Saint-Benoît, le Tampon, Saint-Paul et La Possession qui bénéficieront de pas moins de 240 000 raccordements dont 90 000 réalisées en co-financement.

SFR s'est également engagé pour travailler en faveur de l'aménagement numérique et devrait lui aussi déployer son réseau fibre très rapidement. D'ici la fin de l'année 2017, l'opérateur s'est engagé à connecter près de  100 000 foyers.


Cet article vous a-t-il aidé ?
Ajouter un commentaire