1. ZoneADSL
  2. Guides et Actus
  3. L'UFC Que Choisir lance une action de groupe contre Free

Location de téléphone : Free mobile accusé d'abus par l'UFC Que Choisir

Mise à jour le 28 mars 2019 par Margaux Couturier

Abonné Free Mobile, vous avez rencontré des problèmes lors de la restitution de votre téléphone loué ? Vous n'êtes pas le seul !

ufc free mobile location
© logofreemobile

Depuis 2012, date de son entrée sur le marché français, Free mobile s'est toujours opposé à l'achat d'un smartphone "subventionné" par un abonnement avec engagement. L'opérateur français a privilégié à la place un autre système de location de téléphone : depuis 2013, les clients peuvent louer un téléphone mobile avec engagement, de manière indépendante des forfaits.

Frais abusifs

Problème : Free mobile facturerait des frais abusifs à ses clients, prétextant la plupart du temps que les smartphones n'ont pas été renvoyés à la fin du contrat de location. Alors que de nombreux clients possèdent un accusé de réception de leur envoi. Le service client de l'opérateur traiterait également très peu les réclamations des clients.

Certains clients auraient ainsi vu sur leur compte bancaire un prélèvement de 150 à 200 euros. Malgré les contestations des clients, l'opérateur n'aurait jamais daigné rembourser les sommes prélevées "sous prétexte que cette possibilité figurait dans les conditions générales du service" déplore l'UFC Que Choisir dans son communiqué.

Action de groupe

L'association de consommateurs a décidé de réagir face aux nombreuses plaintes des abonnés. L'UFC Que choisir lance une action de groupe contre Free mobile. "Si Free mobile est dans son droit lorsqu'il facture des frais de non restitution, l'opérateur doit cependant être capable de prouver qu'il y a réellement eu non restitution", explique l'UFC dans son communiqué.

Les éventuelles victimes peuvent s'inscrire à l'action de groupe en remplissant le formulaire, disponible sur le site de l'UFC Que Choisir. L'association espère obtenir le remboursement et que les victimes seront dédommagées. L'affaire est actuellement entre les mains du tribunal de grande instance de Paris.

Vous êtes abonné.e à Free mobile et vous souhaitez profiter d'une offre plus performante et moins chère ? Trouvez facilement l'offre idéale grâce à notre comparateur en ligne.


Pour en savoir plus

Dans l'actualité