Découvrez en détails l'actualité du réseau fixe en France au second trimestre 2018 grâce au dernier observatoire sur le marché des communications électroniques publié par l’Arcep.

Un accès THD sur deux assuré par le FttH

Un seuil symbolique vient d’être franchi : en France, un accès fixe THD (Très Haut Débit) sur deux est assuré par la technologie de la fibre optique, au détriment des offres DSL. C’est qu’affirme le dernier observatoire haut et très haut débit pour le deuxième trimestre 2018 de l’Arcep (Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes), publié le 13 septembre 2018. 

En effet, sur le second trimestre 2018, l’Arcep observe que la hausse dans le THD fixe « provient majoritairement de la hausse du nombre d’abonnements en fibre optique de bout en bout », avec une profession de 325 000 abonnements par rapport au trimestre précédent. Cette évolution contribue à hauteur de 90% de l’accroissement total du THD en France.

acces fibre adsl arcep T2 2018 fixe

Une progression du nombre de logements éligibles à la fibre

Toujours d’après l’Arcep, le rythme de déploiement des réseaux FttH (Fiber to Home, la Fibre jusqu’à la maison) a ainsi augmenté par rapport au premier trimestre de l’année dernière, et s’établit à plus de 793 000 lignes.

Le 30 juin 2018, 11,7 millions de logements étaient éligibles aux réseaux FttH ; et au total, à la fin du second trimestre 2018, 18,7 millions de logements étaient éligibles à des services Internet THD, toutes technologies confondues, dont 12,9 millions dans les zones plus reculées du territoire, dites rurales.

Des objectifs précis fixés par le plan France Très Haut débit 

Sur le terrain, 828 000 locaux ont ainsi été rendus raccordables au second trimestre 2018. Une accélération encourageante mais qui « demeure indispensable pour atteindre les objectifs de couverture attendus », rappelle le gendarme des télécoms dans son observatoire. 

Pour rappel, le  gouvernement s’est fixé comme objectif le déploiement du THD à 100% des foyers français d’ici à 2022, dans le cadre du plan France Très Haut débit, lancé en 2010. Le temps est compté et les objectifs fixés sont dès aujourd’hui déjà remis en cause. 

Mais les bonnes nouvelles éclosent peu à peu : non seulement donc, la fibre est devenue majoritaire en France face aux réseaux DSL. Mais également, si en principe, 80% de ce déploiement doit être assuré par la fibre optique, cette répartition est aujourd’hui réalisée grâce au développement de solutions mixtes.

Découvrez également l'actualité du réseau mobile en France au second trimestre 2018 grâce à travers les dernières données fournies par l’Arcep.

 


Cet article vous a-t-il aidé ?
Ajouter un commentaire