1. ...
  2. Guides et Actus
  3. ADSL - VDSL
  4. Bouygues Telecom réclame 170 millions d’euros à Free

Bouygues Telecom accuse Free au sujet de la Freebox Delta

Mise à jour le 16 septembre 2019 par Emeline Rioual

Bouygues Telecom vient de déposer plainte contre Free pour pratiques commerciales trompeuses concernant son offre Freebox Delta.

logo Bouygues Telecom
© bouyguestelecom

Pourquoi Bouygues Telecom réclame à Free 170 millions d’euros ?

Bouygues Telecom reproche à Free ne pas avoir détaillé dans l’offre le prix total du Player Devialet. En effet, les clients seraient amenés à le payer eux-mêmes. Son prix étant de 480 euros, soit un abonnement de 10 euros par mois étalé sur 4 ans pour l’abonné. Une condition qui ne serait pas assez explicite dans l’offre, selon Bouygues Telecom. La filiale du groupe de BTP considère que Free a commis un manquement dans son offre Freebox Delta. Elle lui réclame donc la somme de 170 millions d’euros de préjudice.

Free déjà mis en garde par l’UFC-Que Choisir

Bouygues Telecom n’est pas le premier à reprocher ce fait à Free. Dès le lancement de la Freebox Delta en décembre 2018, l’UFC-Que Choisir (Union fédérale des consommateurs-Que choisir dont l’objectif est d’informer, conseiller et défendre les consommateurs) avait mis en garde l’opérateur. En effet, l'UFC-Que Choisir repprochait à Free des frais injustifiés, voir illégaux. Free disposait de 15 jours pour les modifier. Free avait seulement apporté une simple modification à l’abonnement et continue aujourd’hui à distinguer le forfait du prix de son appareil Player Devialet. 

Un retour à l’envoyeur pour Free ?

Cette accusation pourrait être une contre-attaque de la part de Bouygues Telecom. Souvenez-vous, en 2015, Free l’avait accusé de pratiques semblables concernant la Bbox ADSL. En effet, Xavier Niel réclamait 275 millions d’euros de préjudice, car selon lui, les frais de location de la Bbox ADSL, ainsi que le prix du dégroupage ne figuraient pas dans l’offre. Les relations entre les deux opérateurs ne sont pas prêtes de s’arranger puisque cette affaire est elle, toujours en cours. 


Pour en savoir plus

Dans l'actualité