1. Guides et Actus
  2. 5G
  3. Huawei menacé d’être écarté du marché de la 5G en Allemagne

Huawei menacé d'exclusion du marché de la 5G en Allemagne

Mise à jour le 21 novembre 2018 par Margaux Couturier

Après les Etats-Unis et l’Australie, l’Allemagne pourrait décider d'exclure Huawei, soupçonné de menacer la sécurité nationale.

Début 2019, seront organisées en Allemagne les enchères sur les fréquences 5G. D’ici là, les principales entreprises, opérateurs et équipementiers, se préparent à se positionner. Parmi eux, l’équipementier chinois Huawei, pourtant premier mondial sur le marché télécom, et bien implanté en Allemagne où il travaille notamment avec l’opérateur historique Deutsche Telekom, pose problème.

Des suspicions de risques d’espionnage  

Selon l’agence Reuters, de hauts responsables allemands de la Défense, tenteraient depuis plusieurs semaines de convaincre une dernière fois le gouvernement à ne pas faire appel aux services de Huawei, afin de l’écarter définitivement de la construction du futur réseau 5G du pays. La raison principale? Ces hauts responsables redoutent des risques d’espionnage. Pour rappel, ce climat de méfiance a été lancé par une loi chinoise établie en 2017, qui indique que « toutes les entreprises chinoises se doivent de supporter, coopérer et collaborer avec les bureaux des renseignements nationaux ».

C’est en grande partie à cause de cette loi que les Etats-Unis et l’Australie ont récemment écarté Huawei de leur marché 5G. Souhaitant rester anonyme, l’un des officiels allemands a ainsi déclaré à Reuters: « Il y a un risque sérieux. Si cela ne tenait qu’à moi, nous ferions ce que les Australiens ont fait ». Katharina Droege, législatrice des Verts et co-rédactrice de la motion déposée au Bundestag, a également déclaré: « Exclure tous les investisseurs d’un pays donné est une mauvaise approche (…). Mais nous devons pouvoir examiner des cas individuels afin de nous assurer que notre infrastructure critique est protégée. Cela pourrait entraîner l’exclusion des entreprises chinoises de la construction de notre infrastructure 5G. »

Le plus grand équipementier mobile mondial

En réaction, un porte-parole de Huawei s’est exprimé dans un communiqué officiel: « La cybersécurité a toujours été notre priorité absolue et nous avons une solide expérience dans la fourniture de produits et de solutions sécurisés à nos clients, en Allemagne et partout dans le monde ». Suite aux craintes du gouvernement américain, Huawei a mis en place en octobre dernier en Allemagne un laboratoire dédié à la sécurité des données informatiques, afin de rassurer le gouvernement allemand. Mais cela n'est apparemment pas suffisant.

Très concrètement, le gouvernement allemand se retrouve aujourd’hui face à un choix cornélien: en effet, le pays ne dispose pas d’entreprises nationales de télécommunications assez solides technologiquement pour bâtir un réseau 5G, et Huawei reste le plus grand équipementier mobile mondial. Il serait donc extrêmement efficace de pouvoir compter sur ce dernier. Décision finale prise dans quelques semaines donc… En France, les interrogations concernant Huawei fusent également depuis plusieurs mois.

 


Pour en savoir plus

Dans l'actualité