1. Guides et Actus
  2. Découvrez la feuille de route officielle de la 5G pour la France

Le gouvernement présente la feuille de route de la 5G pour la France

Mise à jour le 02 août 2018 par Margaux Couturier

Le 16 juillet 2018, le Gouvernement a présenté la feuille de route de la 5G pour la France et a identifié quatre chantiers prioritaires.

Faire de la France un acteur majeur de la 5G

Afin de mener à bien le déploiement de la 5G en France et surtout, de « faire de la France un acteur majeur de cette rupture technologique », le gouvernement s’est doté d’une feuille de route, présentée officiellement le 16 juillet 2018 par Delphine Gény-Stephann, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Economie et des Finances, Mounir Mahjoubi, secrétaire d’Etat chargé du Numérique et Sébastien Soriano, le président de l’Arcep.

Ce document fait suite à l’accord signé le 14 janvier 2018 entre le gouvernement, l’Arcep et les opérateurs mobiles concernant le bon déploiement de la 4G partout en France, dans le cadre du Plan France Très Haut Débit. Contrairement au déploiement de la 4G, qui a connu, et continue de connaître, quelques ralentissements dans l’Hexagone, le gouvernement ne souhaite surtout pas renouveler les mêmes erreurs pour ce qui est de la 5G.

Quatre chantiers prioritaires

La feuille de route pour la 5G fixe ainsi trois objectifs principaux : « lancer plusieurs pilotes 5G sur une variété de territoires et accueillir des premières mondiales d’application de la 5G dans les domaines industriels ; attribuer de nouvelles fréquences 5G et avoir un déploiement commercial dans au moins une grande ville dès 2020 ; couvrir les principaux axes de transport en 5G d’ici 2025 ».

Pour atteindre ces trois objectifs principaux, la feuille de route décrit quatre chantiers prioritaires : « libérer et attribuer les fréquences radioélectriques pour les réseaux 5G ; favoriser le développement de nouveaux usages industriels ; accompagner le déploiement des infrastructures de la 5G ; assurer la transparence et le dialogue sur les déploiements de la 5G et l’exposition du public ».

Un calendrier trop ambitieux ?

Si des expérimentations sont en cours dans plusieurs grandes villes de France et que les attributions des fréquences doivent être réalisés à l’automne 2018, le calendrier semble néanmoins très ambitieux.

Pour que la France devienne réellement un acteur de premier plan de la technologie 5G, il va falloir sérieusement se retrousser les manches et accélérer les chantiers. A titre d’exemple, la Suisse, elle, a déjà prévu de lancer ses services commerciaux 5G début 2019, soit un an avant la France !

 


Pour en savoir plus

Dans l'actualité