Sept ans après son lancement officiel, CanalPlay, la plateforme de SVOD du groupe Canal+, va cesser de fonctionner. En cause : la puissance concurrentielle du géant américain, Netflix, qui rafle tous les abonnements en France. Explications.

« C’est terminé pour CanalPlay ». Les mots prononcés par Maxime Saada, le président du directoire du groupe Canal+, le mercredi 27 juin 2018, lors de son audition devant la Commission de la culture, de l’éducation et de la communication du Sénat, sont on ne peut plus clairs.

Interdiction de proposer des contenus exclusifs

Attendue - et crainte - depuis plusieurs mois, la fermeture du service de vidéo à la demande par abonnement (SVOD) de la chaîne cryptée est désormais officiellement actée. Le principal coupable de cet échec ? L’Autorité de la concurrence, selon Maxime Saada.  

L’organe administratif chargé de lutter contre les pratiques anticoncurrentielles aurait poussé CanalPlay à sa perte, en lui refusant de proposer des exclusivités sur sa plateforme, quand bien même ces dernières étaient entièrement produites par Canal, comme la série Les Revenants par exemple.

Une vraie épine dans le pied lorsque l’on sait que les plateformes de SVOD attirent et fidélisent particulièrement leurs abonnés grâce à ces contenus exclusifs. Stranger Things, 13 Reasons Why, Orange is The New Black… Les contenus uniquement disponibles sur Netflix et qui ont fait la renommée de la plateforme sont nombreux.

Une chute de 800 000 à 200 000 abonnées en un an

« On nous a interdit d’avoir des exclusivités face à Amazon et Netflix. Même avec les fictions françaises, Netflix France n’a pas les mêmes règles que nous nous imposons » a déploré le président du directoire du groupe Canal+.

La contrainte a pourtant été levée en juin 2017. « Trop tard » selon Maxime Saada. « Entre 2016 et 2017, CanalPlay est passé de 800 000 à 200 000 abonnés. En deux ans, on a été rayés de la carte sur ce marché, qui est en train de se substituer à la télévision » a développé le président du groupe. A titre de comparaison, le nombre d’abonnés à Netflix France croît de 100 000 personnes par mois !

Des abonnés invités à se tourner vers myCanal

Lancée en 2011, CanalPlay a été l’un des premiers services de SVOD lancé en France. Pour ce qui est de la date précise de la fin du service, commercialisé 9,99€ par mois, aucune information n’a encore été fournie.

Que vont devenir ses abonnés ? Ces derniers intégreront sans doute myCanal, le service qui regroupe toutes les offres Canal+ sur ordinateurs, smartphones, tablettes et écrans connectés.

Notons par ailleurs que dans quelques mois, c’est la plateforme Salto créée conjointement par M6, France TV et TF1 qui prendra le relais, dans le but de venir concurrencer Netflix France. Nouvelle affaire à suivre donc.