1. Guides et Actus
  2. Allemagne : un quatrième opérateur mobile recommandé

Un quatrième opérateur mobile recommandé en Allemagne

Mise à jour le 03 septembre 2018 par Margaux Couturier

Lors de l'attribution des fréquences 5G prévue en 2019 en Allemagne, United Internet, un quatrième opérateur mobile, pourrait arriver.

United Internet, 4ème opérateur ?

Le 24 août 2018, en Allemagne, le très écouté Bundeskartellamt, l’équivalent de notre Autorité de la Concurrence, a affirmé dans un communiqué officiel qu’ « il serait souhaitable que la concurrence sur le marché des communications mobiles se traduise par un accès au marché pour un quatrième opérateur de réseau ».

Cette annonce fracassante n’a pas enthousiasmé les trois opérateurs mobile déjà implantés dans le pays : Deutsche Telekom, Vodafone et Telefonica. Le patron de Deutsche Telekom a d’ailleurs expliqué publiquement, à plusieurs reprises, qu’un tel changement entraînerait même une baisse de ses investissements.

Une concurrence qui stimulerait l’innovation en 5G

Celui qui est néanmoins ravi de cette nouvelle, c’est le principal concerné : l’opérateur United Internet. Il y a déjà plusieurs mois, le groupe avait formulé son souhait de participer aux enchères sur les fréquences 5G à une seule condition : que les autres opérateurs lui louent leurs réseaux mobiles existants, le temps de créer le sien.

Le Bundeskartellamt, l’Office fédéral des Cartels allemand, ne cesse d’encourager fortement ce changement : selon lui, la concurrence stimulerait l’innovation, permettant ainsi de déployer fortement la 5G sur tout le territoire, contrairement à ce qui avait été réalisé avec la 4G.

Un possible impact sur la situation française

Ce débat n’est pas sans rappeler celui qui s’était posé en France en 2010, avec l’arrivée de Free. De la même manière, l’opérateur nouvellement débarqué avait bénéficié d’un accord de roaming avec Orange pour lancer ses offres en attendant de bâtir son propre réseau.

Mais aujourd’hui, soit huit ans après, les quatre opérateurs français ne rêvent que d’une chose : revenir à trois opérateurs seulement. Selon eux, cette concurrence entraîne une seule conséquence négative : une guerre des prix acharnée entre les différents opérateurs. Free y a d’ailleurs laissé des plumes ces derniers mois.

L’Allemagne va-t-elle franchir le cap ? Affaire à suivre : les enchères pour la téléphonie 5G doivent avoir lieu début 2019. Elle concernera les fréquences de 2 et 3,6 Gigahertz (GHz). Une chose est sûre : si l’Allemagne persiste, il sera d’autant plus difficile pour les quatre opérateurs français de plaider vers un retour à trois opérateurs.

 


Pour en savoir plus

Dans l'actualité