1. ...
  2. Guides et Actus
  3. Raccordement fibre
  4. Raccorder un immeuble puis un appartement à la fibre optique

Le raccordement à la fibre d'un immeuble puis appartement

Mise à jour le 31 janvier 2020 par Margaux Couturier
3.7/5 - 2 avis

Découvrez l'ensemble des démarches à effectuer pour faire raccorder votre immeuble puis votre domicile à la fibre optique.

Raccordement fibre immeuble

Comment demander le raccordement fibre de son immeuble et / ou de son appartement ?

Votre quartier est raccordé au réseau fibre, mais votre immeuble n'est pas encore fibré ?

Vous devez déposer une demande de raccordement de votre immeuble. Pour déposer la demande de raccordement de votre immeuble, vous devez vous adresser au Syndic de copropriété, dans le but d'obtenir le vote du raccordement à la fibre optique lors de l'Assemblée Générale des copropriétaires.

Dans un immeuble, la demande de raccordement fibre peut être formulée par le Syndicat de Copropriété, un opérateur, un locataire ou un propriétaire. Pour toutes ces démarches, et l'attente du vote définitif en Assemblée Générale, l'opération peut prendre quelques mois.

Votre immeuble est fibré, comment profiter du raccordement fibre de votre appartement ?

La première étape à réaliser est de tester votre couverture depuis notre test d'éligibilité fibre. Grâce à ce test, vous saurez quels sont les opérateurs disponibles à votre adresse et quelles sont les offres fibre disponibles. 

Il vous suffit de contacter l'opérateur de votre choix pour souscrire à votre offre box fibre. Un technicien viendra ensuite raccorder votre appartement au réseau de fibre optique.

A noter que l'installation de la fibre optique dans un appartement n'implique jamais la destruction de la ligne de cuivre / ADSL ni de la prise téléphonique.

A combien s'élèvent les frais de raccordement fibre pour un appartement dans un immeuble ?

Contrairement à un raccordement fibre d'un logement individuel, dans un immeuble, en tant qu'habitant d'un appartement, vous n'aurez pas à payer de frais de raccordement. En effet, dans un immeuble, les frais ne sont pas à la charge du client. Ces frais sont pris en charge intégralement par l'opérateur, installant la fibre optique dans votre appartement. On parle ici de déploiement vertical effectué par un opérateur d'immeuble. 

Opérateur d'immeuble et opérateur commercial, quelle différence ?

Lors du raccordement d'un immeuble à la fibre optique, un opérateur d'immeuble et des opérateurs commerciaux interviennent. Ils occupent cependant des rôles bien distincts.

L'opérateur d'immeuble, aussi appelé “opérateur d'infrastructure”, est l'opérateur choisi pour procéder à l'installation des lignes de fibre optique à l'extérieur de l'immeuble. Il doit signer avec l'association syndicale de propriétaires, le syndicat de copropriétaires ou le propriétaire une convention qui définit les conditions d'installation, gestion, entretien et remplacement des lignes. L'opérateur d'immeuble se charge de l'installation du Point de Mutualisation par lequel il donne accès à son réseau fibre à l'ensemble des opérateurs, que l'on appelle les “opérateurs commerciaux”.

Les opérateurs commerciaux interviennent après l'installation du réseau fibre par l'opérateur d'immeuble. Les opérateurs commerciaux raccordent l'immeuble à leurs réseaux fibre jusqu'au Point de Mutualisation. Sur demande des habitants de l'immeuble, ils se chargent de l'installation d'une fibre et d'une prise optique au moment du premier abonnement dans les logements qui en ont fait la demande. 

Évidemment, l'opérateur d'immeuble ne signe aucun contrat d'exclusivité au moment de la commercialisation. L'opérateur commercial peut naturellement être différent de l'opérateur d'immeuble et l'occupant du logement a la liberté de choisir son opérateur et d'en changer quand il le souhaite.

Comment faire pour faire installer la fibre optique dans un immeuble ?

Etape n°1 : soumettre le projet au Syndic de copropriété

Le raccordement d'un immeuble à la fibre optique se décide en premier lieu au Syndic de copropriété. Pour faire en sorte que le sujet soit évoqué à la prochaine réunion de copropriétaires, une lettre recommandée et envoyée au préalable est nécessaire : le Syndic ne pourra alors pas s'y opposer. 

Etape n°2 : le Syndic choisit l'opérateur d'immeuble

Après avoir inscrit le sujet à l'ordre du jour puis présenté le projet aux copropriétaires lors d'une réunion, le Syndic étudie les propositions de fibrage proposées par les différents opérateurs fibre. Pour faire un choix, il est vivement conseillé de vérifier les conditions de travaux mais également les délais qui peuvent considérablement varier.

L'opérateur doit bien évidemment être choisi à la majorité par les copropriétaires qui signeront ensemble une convention de déploiement.

Selon la convention, les coûts des travaux sont assurés par l'opérateur qui reste propriétaire de son infrastructure pendant 25 ans. Dans ce cadre, il devra aussi en assurer la maintenance : en cas de problème avec le réseau de l'immeuble, c'est toujours à lui que les copropriétaires feront appel.

Etape n°3 : réalisation des travaux et installation d'un Point de Mutualisation fibre par l'opérateur d'immeuble

Le projet étant validé, l'opérateur d'immeuble entame les travaux nécessaires pour la mise en conformité du site. Il aura dû, au préalable, donner à la copropriété un descriptif précis des travaux.

La fibre optique est placée dans la colonne montante de l'immeuble. Concrètement, l'opérateur d'immeuble procède à l'installation d'un Point de Mutualisation (PM) à partir duquel il installe des lignes en fibre optique desservant l'ensemble des logements de l'immeuble et qui permettra le partage du réseau fibre avec les autres opérateurs. 

Bon à savoir : le délai compris entre la signature de la convention et la fin des travaux ne doit pas dépasser les 6 mois. Si l'opérateur ne respecte pas ce planning, la résiliation est automatique et la copropriété peut faire le choix de changer d'opérateur.

Etape n°4 : raccordement du Point de Mutualisation par les opérateurs commerciaux

Une fois le Point de Mutualisation installé, l'opérateur d'immeuble avertit les opérateurs commerciaux de la mise à disposition des lignes fibre installées dans l'immeuble. Pour mettre en service leurs offres fibre, les opérateurs commerciaux doivent respecter l'expiration d'un délai de prévenance de trois mois suivant la mise à disposition des lignes. Ce délai obligatoire permet aux opérateurs commerciaux de se préparer et de se raccorder dans les mêmes temps à l'immeuble. 

Les opérateurs commerciaux installent leurs câbles optiques depuis l'extérieur (fourreaux, égouts) jusque dans l'immeuble afin de raccorder le Point de Mutualisation (PM) à leurs réseaux. Pour la bonne réalisation des travaux, il est évidemment que les opérateurs commerciaux doivent impérativement pouvoir accéder au Point de Mutualisation et aux parties communes de l'immeuble.

Comment procéder au raccordement de son appartement à la fibre optique ?

Etape n°1 : choisir l'opérateur de son choix

Au terme du délai de prévenance de trois mois, les habitants des appartements de l'immeuble peuvent souscrire à des offres box fibre optique auprès de l'opérateur de leur choix disponibles à leur adresse. Pour connaître les offres disponibles à votre adresse,e faites un test d'éligibilité fibre.

Etape n°2 : raccordement de votre appartement à la fibre optique par un technicien rattaché à votre opérateur

Vous avez souscrit à votre offre box fibre optique ? Votre opérateur va vous donner un rendez-vous auquel duquel un technicien viendra raccorder votre appartement à la fibre optique. 

Le technicien va procéder à l'installation d'un câble depuis un point de branchement situé sur le palier jusqu'à votre appartement. Ce câble sera relié à votre box internet. Une fois l'installation terminée, vous pourrez profiter du très haut débit !

Ce guide vous a-t-il été utile ?
Ajouter un commentaire


Commentaires

Havez Le 12/09/2017

Bonjour,
Lorsque l'on parle du raccordement, on évoque toujours les copropriétés
Mais ça se passe comment dans les résidences individuelles ?
La fibre s'arrête à la clôture ? Qui paie quoi ?
Cordialement, Michel.

Cyril Le 02/06/2016

Article très intéressant.


Pour en savoir plus

Dans l'actualité