1. Guides et Actus
  2. Construit par Bouygues, le nouveau tribunal de Paris… ne capte pas Orange

Construit par Bouygues, le nouveau palais de justice de Paris… ne capte pas Orange

Mise à jour le 05 mars 2019 par Margaux Couturier

Construit par Bouygues Telecom, le nouveau palais de justice de Paris est une « zone grise » et ne capte pas Orange. Explications.

palais de justice bouygues orange

Bouygues et SFR présents

Au sein du bâtiment, impossible de capter l’opérateur historique Orange. Seuls SFR et Bouygues Telecom sont accessibles. Comment expliquer cette situation ? Bouygues a été désigné comme constructeur, maître d’ouvrage et chargé de la maintenance du site, tandis que SFR est l’opérateur des mobiles professionnels des policiers et des magistrats. Il est logique que ces deux opérateurs soient présents.

Orange, lui, est totalement absent. L’opérateur n’a pas encore installé ses équipements. Pour capter cet opérateur, les professionnels et les visiteurs doivent se rapprocher des fenêtres pour atteindre les antennes-relais situées à proximité. En revanche, dans les bureaux et plus encore dans les salles d’audience, aucun point réseau Orange.

Un mois de sursis

Contactés par le journal L’Obs, Orange s’est exprimé en expliquant que « des discussions étaient toujours en cours avec Arélia (filiale de Bouygues), pour raccorder en fibre optique et améliorer la connectivité mobile en indoor sur le site ». L’opérateur a également « assuré (sa) volonté totale de parvenir rapidement à un accord ». 

Il reste donc un mois à Orange pour organiser et trouver un accord. En effet, le temps presse : le tribunal, dessiné par l’architecte Renzo Piano et dont les travaux ont débuté en mars 2014, ouvrira officiellement ses portes le 16 avril 2018.

 


Pour en savoir plus

Dans l'actualité