point gouvernement deploiement fibre optique 4g france 2019

Des objectifs inchangés

“Le gouvernement m’a confié des objectifs très forts qui ont été que chaque Français puisse bénéficier de bon débit (soit 8 Mb par habitant) pour tous en 2020 et de très bon débit (soit 30 Mb par habitant) pour tous en 2022 et une fin des zones blanches” a expliqué Julien Denormandie, ministre auprès de la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, ce mercredi 16 octobre 2019, lors du point étape sur le déploiement du numérique donné ce matin au Ministère de la Cohésion des territoires et auquel était présente notre équipe.

Si bilan est encourageant, “il subsiste encore aujourd’hui des zones blanches, dans lesquelles on ne peut pas capter. Et ce constat est insupportable”, continue le ministre. En janvier 2018, le gouvernement a passé un New Deal avec les opérateurs de téléphonie mobile. Avec cet accord, pour la première fois, le gouvernement a prolongé un certain nombre de fréquences aux opérateurs dans une optique de déploiement de technologies dans les territoires les plus ruraux afin de mettre fin aux zones blanches.

Avec le New Deal, le gouvernement a également signé avec les opérateurs un engagement contraignant et transparent, sous le sceau de l’Arcep (Autorité de Régulation des Communications Électroniques et des Postes). Si les objectifs fixés ne sont pas atteints par les opérateurs, le gouvernement se réserve le droit d’appliquer des sanctions à ces derniers. Et tous les six mois, le gouvernement réalise un état public du déploiement du numérique et de la téléphonie mobile.

“4 millions de prises FTTH déployées d’ici la fin de l’année”

Concrètement, où en est-on du déploiement de la fibre optique en France ? En 2019, le gouvernement constate que “pour la première fois, on va dépasser les 4 millions de prises raccordables en France construites la même année”, analyse Julien Denormandie, “ce qui veut dire que depuis fin 2017, on a fibré autant que sur tout le quinquennat précédent (2012-2017), (...) et chaque jour ouvré, c’est entre 14 et 15 000 Français qui se voient proposer la fibre en bas de chez eux”.

“Ce déploiement fait l’objet d’un suivi très précis de notre part. Au moment où on se parle, sur l’atteinte de nos objectifs, on a 13 territoires d’attention sur lesquels on déploie notre attention pour être sûrs qu’on atteint cet objectif. On sait exactement là où on doit mettre une attention très particulière”, poursuit Julien Denormandie, sans préciser quels sont les treize territoires concernés. Toutes ces avancées sont qualifiées d’ “effort sans précédent” par Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’économie et des finances.

Déjà 1 200 pylônes construits sur 12 000 pour résorber les zones blanches

Quelles sont les avancées sur le New Deal ? Trois axes d’avancement sont à noter : la généralisation de la 4G, la couverture des zones blanches et la couverture 4G fixe. En termes de généralisation de la 4G, depuis le 1er janvier 2018, ce sont 5 111 points qui sont passés de l’ancienne technologie 3G à 4G. D’ici la fin 2020, l’engagement est de passer 10 000 points 3G en 4G. 

Concernant les zones blanches, en mai 2017, 600 zones blanches étaient officiellement listées en temps que zone où il n’y a pas au moins un opérateur de bonne qualité. “Aujourd’hui, on a déjà identifié 1 171 pylônes dans les zones blanches qui sont en cours de traitement, c’est-à-dire qui ont fait l’objet d’un arrêté par les ministres, les opérateurs ayant entre 12 et 24 mois pour que soient installés et commercialisés des pylônes.” précise Julien Denormandie. Au total, ce sont entre 10 000 et 12 000 pylônes qui vont être installés pour résorber les zones blanches. 

Enfin, le gouvernement a rappelé les engagements pris par Orange et SFR pour l’aider à combler la fracture du numérique dans certains territoires grâce à la téléphonie mobile. Chaque opérateur s’est engagé à construire 500 nouveaux pylônes 4G pour combler ce déficit, “dont 408 vont être publiés dans les prochains jours” annonce le ministre.

Vous souhaitez connaître l'état de la couverture numérique près de chez vous ? Nous vous invitons à découvrir l'état de la couverture fibre en France, dans votre ville ou commune.


Recommanderiez-vous cet article ?
Ajouter un commentaire


Commentaires

Bordes Le 16/10/2019

En toute proximite de la defense et en zone urbaine dense sur une gare SNCF nous attendons depuis 4 ans la fibre..Les bonnes paroles ne coutent rien..et ne valent pas plus.