Alors que la SVOD s’installe durablement dans le quotidien des Français, les chaînes nationales traditionnelles sont directement concurrencées par cette dernière, selon une étude du cabinet NPA Conseil. On fait le point pour vous.

2,3 millions, c’est le nombre de Français qui utilisent chaque jour un service de vidéo à la demande par abonnement (SVOD), selon la dernière étude réalisée par le cabinet NPA Conseil en partenariat avec Harris Interactive. Rendue public le 20 septembre 2017, l'enquête s'appuie sur l'interview de 42 000 utilisateurs entre le 28 août et le 10 septembre 2017.

1,5 million d’abonnés Netflix en France

Regroupant 63% des utilisateurs de SVOD en France, Netflix occupe la première place du palmarès dans l'Hexagone. Officiellement, le géant américain revendique 1,5 million d’abonnés dans le pays. Une place de grand vainqueur qui s’explique notamment par le succès de ses séries exclusives, telles que « Narcos », « House of Cards », « 13 Reasons Why » et « Orange is The New Black » qui trustent quatre des cinq premières places des programmes les plus regardés en France. CanalPlay occupe la seconde place avec 19% du nombre d’utilisateurs de SVOD dans le pays, suivi par Amazon Prime et SFR Play qui se partagent la troisième place du podium (6%).

Plus que le palmarès des différentes plateformes, c’est surtout le profil des utilisateurs décrit dans l'étude qui a de quoi surprendre ! Aussi étonnant que cela puisse paraître, le profil du consommateur de SVOD ressemble de plus en plus à celui du téléspectateur traditionnel. Comme pour ce dernier, avec 1,6 programme consulté par jour, l’utilisateur de SVOD est rarement seul devant son écran. Ce dernier visionne 54% du temps les contenus en ligne, accompagné d’amis ou de membres de sa famille. Et contrairement aux idées reçues, 62% des utilisateurs français de SVOD regardent leurs programmes depuis un téléviseur, 21% depuis un ordinateur et seulement 9% d'entre eux depuis une tablette.

La révolution SVOD

Des différences sont cependant à noter. Selon l’étude réalisée par le cabinet NPA Conseil, les utilisateurs de SVOD sont plus jeunes, un peu plus féminins et moins urbains que les téléspectateurs traditionnels. Parmi les utilisateurs interrogés dans le cadre de l’étude, 50% ont entre 25 et 34 ans et 59% sont des femmes. 40% d’entre eux appartiennent à la catégorie socio-professionnelle CSP-. Et seuls un quart (22%) habitent l’Ile-de-France. Enfin, ce sont surtout pour les séries que les utilisateurs de SVOD consultent ces plateformes (48%), plus que pour les films (28%) ou les dessins animés (16%).

Des chiffres qui prouvent que les groupes de télévision traditionnels, tels que TF1 ou M6, sont de plus en plus concurrencés dans leur coeur de cible par la SVOD. Une révolution qui ne fait que commencer. Selon la dernière étude réalisée par le Digital TV Research, le chiffre d’affaires mondial de la SVOD devrait atteindre les 6,5 milliards de dollars en 2022 contre 2,8 milliards actuellement. Et d’ici 2022, 25% des foyers français devraient être abonnés à l’un de ses services, soit près de 7 millions de personnes.