A partir de la mi-novembre, Orange ne commercialisera plus ses offres de téléphonie fixe classique. Si le réseau historique sera opérationnel pendant encore cinq ans, les clients concernés devraient penser à changer d’équipement pour continuer à profiter de leurs téléphones fixes.

A partir du 15 novembre 2018

Orange prévoit d’arrêter la commercialisation de ses lignes RTC (Réseau Téléphonique Commuté), c’est-à-dire les lignes classiques de téléphonie fixe, à partir du 15 novembre 2018. Le réseau lui-même sera progressivement stoppé, commune après commune, d’ici 2023.

En d’autres termes : dans quelques mois, vous ne pourrez plus ouvrir ou transférer une ligne de téléphonie fixe classique chez Orange. Vous devrez forcément passer par des offres d’accès au fixe faisant intervenir une box (qui ne sera pas forcément une box Internet).

Une technologie désuète

Pour expliquer cet abandon, Orange met en avant l’obsolescence d’une technologie développée il y a plus de trente ans, et qui déplore aujourd’hui des coûts élevés de maintenance et des difficultés à trouver les pièces détachées nécessaires.

Mais soyez rassurés : d’abord parce que cette mutation va prendre plusieurs années. Ensuite, parce que l’idée n’est pas de faire disparaitre à tout jamais les téléphones fixes, mais de faire migrer les lignes RTC en activité vers les réseaux Internet TCP/IP via une box.

8 millions de lignes

Le principe est le même que pour la TNT et la télévision : vous devez passer par un décodeur TNT pour accéder à tous vos programmes télé. Pour la future téléphonie fixe par Orange, cela sera le même principe.

Selon les chiffres du premier trimestre 2018 de l’Arcep, un peu moins de 8 millions de lignes sont ainsi concernées. Cela ne signifie pas 8 millions de foyers puisqu’il arrive que certaines lignes soient pas exemple dédiées à des fax, qui ne servent plus.

Si vous êtes concernés par cela, vous savez donc ce qu’il vous reste à faire : vous renseigner pour changer d’équipement et continuer à profiter de tous les avantages de la téléphonie fixe.

 


Cet article vous a-t-il aidé ?
Ajouter un commentaire