1. Guides et Actus
  2. Le gouvernement rassure quant aux effets sur la santé de la 5G

Le gouvernement rassurant quant aux effets de la 5G sur la santé

Mise à jour le 19 février 2019 par Margaux Couturier

Actuellement en phase de test en France, les premières craintes sur les effets nocifs de la 5G sur la santé se font déjà entendre.

Des potentiels effets sur la santé ? 

Dans une question écrite transmise le 17 avril 2018 au ministère des Solidarités et de la Santé, Emmanuelle Anthoine, députée de la Drôme et membre des Républicains a expliqué juger « primordial de saisir toute l’ampleur des risques sanitaires que (les ondes) peuvent engendrer ». 

Dans sa lettre, elle cite notamment l’appel des 170 scientifiques provenant de 37 pays en septembre 2017 : ces derniers ont appelé à un moratoire sur la 5G, mettant en garde « contre les effets graves potentiels de la 5G sur la santé ».

L’ANFR et l’Anses sollicités

A ces inquiétudes, la ministère de la Santé, Agnès Buzyn, a répondu le 14 août 2018, rappelant que la 5G devra composer avec le cadre réglementaire actuel : « Les réseaux 5G devront respecter (des valeurs limites d’exposition au public) tout autant que les technologies en place aujourd’hui ».

L’Agence nationale des fréquences (ANFR) sera ainsi chargée notamment de contrôler la conformité des terminaux radioélectriques mis sur le marché et de mesurer l’exposition aux champs électromagnétiques.

L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) sera également plébiscitée afin qu’elle puisse « examiner d’une part l’exposition aux ondes électromagnétiques, et d’autre part, l’impact sanitaire éventuel de ces nouveaux développements technologiques, dès la phase des expérimentations ».

 


Pour en savoir plus

Dans l'actualité