Grâce au vote par la Commission européenne de la « portabilité des services de contenus », les résidants européens ont désormais accès à l’ensemble de leurs abonnements numériques, lors de leur déplacements au sein de l’UE. Une petite révolution! 

Au sein des 28 pays membres

Vous en aviez marre de ne pas pouvoir accéder à votre espace français Netflix ou de rater les matchs de la Ligue 1 via MyCanal le dimanche soir, lors de vos déplacements en Europe? Ces mauvaises expériences n’arriveront plus jamais!

Depuis le 1er avril 2018, en tant que résidant de l’UE, accédez au sein des 28 pays membres, à l’ensemble de vos abonnements numériques grâce à l’entrée en vigueur du règlement de la « portabilité des services de contenus ». Voté en juin 2017 par la Commission européenne, ce dernier s’applique aux plateformes payantes de contenus vidéo (Netflix, CanalPlay, OCS, Amazon Prime Vidéo, etc.), audio (Spotify, Deezer, Apple Music, etc.) et de livres électroniques.

Qu’est-ce que cela va changer? Concrètement, avant, vous ne disposiez soit d’aucun accès à vos abonnements soit d’un accès limité aux seuls programmes du pays. En clair, lors d’un déplacement en Espagne par exemple, en ouvrant votre Netflix, vous ne pouviez naviguer sur la plateforme espagnole, pour des raisons de droits d’auteur. Désormais, ce « géoblocage » n’existe plus. Vous accédez directement aux catalogues de votre pays de résidence, même à l’étranger. 

Un avenir incertain pour les services gratuits

Une excellente nouvelle pour les abonnés qui ont l‘habitude de voyager au sein de l’UE. Et une évolution « logique » selon la Commission européenne. Rappelons qu’en juin 2017, la Commission a voter la fin des frais d’itinérance. Grâce à cela, les résidents européens profitent désormais de leur abonnement mobile au tarif national dans toute l’UE, sans coût supplémentaire.

Mais si ce nouveau régiment s’applique aux services payants, il reste facultatif pour les plateformes gratuites. Pour l’instant, la plateforme de replay du service public, France.tv, n’a pas prévu de s’ouvrir à l’Europe. Les groupes M6 et TF1 étudient la possibilité d’un accès depuis l’étranger de leurs plateformes respectives, 6Play et MYTF1. Enfin, Molotov TV qui permet l’accès à toutes les chaines de télévision françaises, ne sera disponible à l’étranger que pour ceux qui auront souscrit à un abonnement. 

Selon les chiffres de la Commission européenne, « au moins 29 millions de personnes, soit 5,7% des consommateurs de l’UE » pourraient utiliser la portabilité transfrontalière en 2018, un chiffre qui pourrait selon elle atteindre les 72 millions de personnes d’ici à 2020.