La barre des 50% de logements éligibles au très haut débit a enfin été franchie, selon le dernier baromètre publié par ZoneADSL de la situation numérique en France au premier trimestre 2017.

Plus de la moitié des logements raccordés en THD

Pour la première fois en France, la barre des 50% de logements français éligibles au THD a été atteinte : au premier trimestre 2017, 50,5% des habitations sont désormais éligibles au très haut débit selon le dernier baromètre THD réalisé par ZoneADSL. Au dernier trimestre 2016, 49,7% des habitations étaient concernées, contre 43,7% il y a deux ans, soit un taux de croissance de +6,8% depuis 2015.

Concernant l’accès à la fibre, le taux de logements éligibles à cette technologie progresse lui aussi. Au premier trimestre 2017, 19,5% des habitations sont concernées, contre 18,2% au dernier trimestre 2016 et 10,5% il y a deux ans, soit un taux de croissance de +9% depuis 2015.

Depuis deux ans, le comparateur des offres Internet, mobile et high-tech, ZoneADSL publie sur son site l’état des lieux chaque trimestre de la couverture en THD et en réseau fibre en France, en s’appuyant sur les données fournies par la Mission Très Haut Débit.

Des disparités départementales notables

Si la dynamique globale nationale semble linéaire, il existe en réalité de nombreuses disparités au niveau des départements français. Certaines régions françaises connaissent une croissance particulièrement importante en terme de couverture THD et d’accès à la fibre depuis 2015.

C’est notamment le cas de la Réunion qui a gagné trente-trois places dans le palmarès du très haut débit, établi par ZoneADSL. Cette région est ainsi passée de la 46e place en 2015 à la 13e place en 2017. 51,1% des habitations ont actuellement accès au THD (contre 28,5% en 2015) et 25,5% à la fibre (contre 0% en 2015). De la même manière, les départements de l’Eure-et-Loire, du Doubs, du Calvados ou encore de l’Essonne ont connu une forte avancée dans leur couverture numérique depuis 2015.

La Réunion Fibre

A contrario, les départements de Haute-Savoie et des Pyrénées Orientales témoignent d’un léger retard, comparés aux autres départements. La Haute-Savoie a perdu vingt places dans le palmarès du très haut débit depuis 2015, en chutant de la 48e place à la 68e aujourd’hui. 30,5% de ses habitations sont actuellement éligibles au THD contre 30,2% en 2015, soit une très faible augmentation de 0,3% en deux ans. De la même manière, seuls 5,6% de ses logements sont éligibles à la fibre contre 2,1% en 2015.

Des difficultés à prévoir quant aux objectifs fixés

Lancé en 2013, le Plan France Très Haut débit prévoit la couverture totale du territoire français en THD d’ici 2022. Et selon le dernier rapport de la commission des affaires économiques de l’Assemblée nationale, tous les Français devront pouvoir accéder à la fibre d’ici 2025.

En se basant sur le taux de croissance annuel moyen du nombre de logements éligibles au THD et à la fibre en France entre le premier trimestre 2017 et le second trimestre 2015, il apparaît que les objectifs actuels fixés dans le cadre du Plan France Très Haut débit seront difficilement atteignables. 

thd evolution

Avec un taux global de logements français éligibles au THD de 50,5% en 2017 et une croissance moyenne de +3,9% par an, l’accès à un taux de 100% nécessiterait douze années, soit un résultat atteint en 2029, et non en 2022 comme prévu. De la même manière, avec un taux global d’habitations éligibles à la fibre de 19,5% en 2017 et une croissance moyenne de +5.8% par an, quatorze années permettraient d’atteindre un taux de 100%, soit en 2031, et non en 2025 comme proposé récemment à l'assemblée nationale.

Il s’agit de prévisions linéaires basées sur le rythme de déploiement du réseau des deux dernières années. Nous espérons que ce rythme s’accélère de façon à atteindre les objectifs plus tôt que l’indiquent nos courbes.