barometre T4 2018 zoneadsl arcep
© nicolehoneywill

Plus du tiers des logements éligibles à la fibre

+2,9% de croissance en un trimestre

t4 2018 barometre zoneadsl

Au T4 2018, c'est 36,8% de logements français qui sont éligibles à la fibre optique, soit plus du tiers d'entre eux. Au T3 2018, le trimestre précédent, ce taux était de 33,9% (soit +2,9% de croissance en un trimestre). A titre de comparaison, ce taux s'élevait à 10,5% au T2 2015 (soit +26,3% de croissance en trois ans et demi), date du premier baromètre numérique de ZoneADSL.

Le taux de logements éligibles au Très Haut Débit (>30 Mb/s) progresse lui aussi. Au T4 2018, il est de 59,1%, contre 57,5% au T3 2018, le trimestre précédent, soit + 1,6% de croissance en un trimestre. Pour mieux estimer l'ampleur du phénomène, rappelons qu'au T2 2015, ce taux s'élevait à 43,7%, soit une croissance de 15,4% en trois ans et demi. De manière plus générale, notons que 99,4% des logements français ont accès à Internet au T4 2018.

Données provenant de l'Arcep

Plus concrètement, 19 932 municipalités bénéficient au T4 2018 du Très Haut Débit dont 5 356 qui ont accès à la fibre optique. Concernant les autres technologies, à cette même date, 26,9% des logements français sont éligibles au câble, et 99,3% à la DSL.

Ces informations sont issues du dernier baromètre publié par ZoneADSL. Depuis 2015, ce comparateur des offres Internet, mobile et high-tech, dresse chaque trimestre l'état des lieux de la couverture numérique en France, en couplant et en analysant les données fournies par l’Arcep (Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes) et les opérateurs Internet.

ZoneADSL propose également un test gratuit pour savoir si votre logement est éligible à la fibre optique, ainsi qu'un test de débit, pour mesurer la vitesse de votre connexion Internet.

Plan France Très Haut Débit : des objectifs atteignables ?

100% fibre d'ici 2025

Malgré ces progressions notables, les objectifs fixés par le plan France Très haut Débit seront-ils atteints ? Pour rappel, le gouvernement s'est fixé pour but de déployer le réseau Très Haut Débit sur tout le territoire français d'ici 2022, et la fibre d'ici 2025. Ce déploiement doit toucher les locaux professionnels mais également les logements privés. Des millions de logements doivent encore être raccordés aux réseaux de fibre pour pouvoir bénéficier d'une bonne couverture ftth (Fibre optique jusqu'à l'abonné).

Mettre fin aux zones blanches

Lancé en 2013, le plan France Très Haut Débit a pour objectif de mettre fin aux zones blanches en France, et de permettre l'accès à un Internet de qualité à l'ensemble des Français. Effectivement, si aujourd'hui les zones très denses bénéficient d'un accès au réseau ftth souvent relié jusqu'au domicile grâce à l'action des opérateurs privés, il n'en est pas de même dans les zones moins denses. Dans ces zones moins denses, les collectivités tentent de rattraper ces retards grâce à l'action des réseaux d'initiative publique ou RIP.

S'il est difficile de certifier que les objectifs fixés seront bien atteints aux dates envisagées, certains éléments permettent de rester optimistes. Parmi ces éléments, le déploiement de nouvelles technologies telles que la 4G et la 5G dans les années à venir devraient permettre d’accélérer le rythme de déploiement de la fibre optique et donc booster le taux de couverture fibre en France.


Recommanderiez-vous cet article ?
Ajouter un commentaire