1. Accueil
  2. Actualités
  3. Tous les Français pourront-ils bénéficier d'un accès internet performant en 2022 ?

Le Baromètre Très Haut Débit 2016 : une exclusivité ZoneADSL

Publié le 05 février 2016 à 11h04 par Philippe Richard

Tandis que la fibre optique pour tous en France est attendue pour 2022, un sérieux retard est à prévoir. Voici le point en 2016.

barometre THD etat couverture Fibre France 2016
© kobuagency

La France mieux connectée que l'Europe ?

La France a du mal à passer la vitesse supérieure. Malgré le Plan France Très Haut débit et des investissements importants dans le déploiement de la fibre optique, l'Hexagone n'est pas le bon élève européen. Selon la dernière étude de l'IDATE, l'Europe au sens large (Russie et Biélorussie incluses) a vu le nombre de foyers raccordés en fibre bondir de 17 % sur un an à fin septembre 2016. Il atteint 148 millions (raccordement en FTTH et en FTTB). Résultat, le nombre d'abonnés a progressé de 23 %, à 44,3 millions. Les champions sont la Lettonie, la Suède et la Lituanie, tous à plus de 40 %. La Norvège, Bulgarie et le Portugal suivent avec 20 %, très loin devant les 11 % de la France ! Mais on peut se rassurer en constatant que l'Italie, l'Allemagne et le Royaume-Uni affichent un bonnet d'âne avec respectivement 1,9 % d'abonnés, 1,6% et moins de 1% !

Au-delà de ce palmarès européen, la présentation détaillée des chiffres nationaux qui est faite par ZoneADSL révèle d'importantes disparités en matière de THD (lorsque le débit est supérieur à 30 Mbit/s).

Le Baromètre de ZoneADSL : une faible progression du THD

ZoneADSL a établi le palmarès 2016 de la couverture très haut débit et fibre des communes et des départements français. 99,3% des logements français ont accès à internet. 48,3% sont éligibles au Très Haut débit (>30 Mb/s) et 15,7 % au réseau de fibre optique. Près de 15 000 municipalités peuvent profiter d'un accès très haut débit.

Il n'est donc pas étonnant que le classement THD de ZoneADSL affiche principalement Paris et l'île de France. Classement par département, très grandes villes (plus 100 000 habitants), grandes villes (plus 10 000 habitants) : à chaque fois, on trouve dans les cinq premières places des villes de la banlieue parisienne.

Parmi toutes les données présentées, certaines sont plus importantes que d'autres, car elles reflètent la progression du THD. Ainsi, l'évolution du taux des habitations éligibles au Très Haut Débit (> 30 Mbits/s) présente une progression assez faible passant de 43,8 % au deuxième trimestre 2015 à 47,6 % au deuxième trimestre 2016. Une faible performance qui s'explique notamment par un taux d'éligibilité en fibre optique de 15,3 %.

Le taux des logements éligibles en fonction du débit en France confirme la fracture numérique : presque 11 % des foyers ont un accès internet dont le débit est inférieur à 3 Mbit/s. Si l'on ajoute ceux qui doivent se contenter d'un débit inférieur à 8 Mbit/s, le pourcentage atteint les 20 % ! On comprend mieux pourquoi certaines entreprises se plaignent de ne pas pouvoir entamer correctement leur « transformation numérique ».

La méthodologie des classements des villes et départements

Pour proposer une information pertinente pour les villes et leurs habitants, ZoneADSL propose quatre classements en fonction du nombre d'habitants :

  • Les villages (- de 2000 habitants) ;
  • Les villes (entre 2000 et 10 000 habitants) ;
  • Les grandes villes (entre 10 000 et 100 000 habitants) ;
  • Les très grandes villes (+ de 100 000 habitants).

Sur chaque fiche de ville, il est possible de voir également l'évolution de l'éligibilité et du classement, reflétant ainsi l'investissement de la commune dans sa couverture THD.

L'information utilisée pour « noter » la couverture débit d'une commune est le taux des habitations éligibles en fonction du débit. Cette information est fournie pour chaque commune de France par le gouvernement et la mission THD.

Concernant le classement THD des départements, ZoneADSL a pondéré la note de chacune des communes du département avec son nombre d'habitants (données INSEE). Les données utilisées sont donc les mêmes que pour le classement des communes. Elles proviennent également de la mission France Très Haut Débit.

Plan France Très Haut débit : impossible à tenir ?

Lancé au printemps 2013, le Plan France Très Haut débit vise à couvrir l'intégralité du territoire d'ici 2022, c'est-à-dire à « proposer un accès à Internet performant à l'ensemble des logements, des entreprises et des administrations, même s'ils sont isolés ».

Ce défi sera-t-il relevé ? Pas partout. Selon nos estimations (prévisions selon une régression linéaire simple), la Martinique, la Bourgogne-Franche-Comté et le Centre-Val de Loire, seraient mieux lotis que les autres avec respectivement 94%, 83% et 80%. À l'inverse, la Guyane et Mayotte seraient très mal desservies avec respectivement 20 et 34%.

Ces estimations laissent à penser que le Plan THD n'atteindra pas ses objectifs. Même si des petits opérateurs télécoms (Axione, Altitude Infrastructure, Covage...) se sont attaqués à la campagne, suivis de peu par les grands opérateurs, la fibre exige déployer de gros moyens matériels et humains. Certes, la France a signé une convention de partenariat le 28 juin 2016 avec la Firip (Fédération des industriels des réseaux d'initiative publique) sur la formation de 40 000 personnes (dont 13 000 créations d'emplois). Mais ils ne seront pas opérationnels en même temps. Des formations seront certainement décalées à cause des différentes affectations budgétaires entre les organismes de formation.

Les technologies hertziennes : une alternative à la fibre

Pour compenser le faible déploiement de la fibre, la France pourrait s'appuyer sur deux technologies hertziennes : les satellites de nouvelle génération (bande Ka) et les réseaux hertziens terrestres (Wimax, Wi-fi) notamment avec l'utilisation de technologies LTE (« Long Term Evolution »).

L'état de déploiement est en effet beaucoup plus avancé pour la 4G. Orange, qui affiche la meilleure couverture dans le pays touche potentiellement 88 % de la population au 1er janvier 2017, suivi par Bouygues Telecom (85%), SFR (81%) et Free Mobile (73% d'après des chiffres de septembre 2016 mais il affirme pouvoir monter à 85 % d'ici la fin de l'année).

Le baromètre THD de ZoneADSL montre d'importantes disparités tant d'un point technique que géographique. Pour atteindre les objectifs ambitieux du Plan THD, il semble donc indispensable de miser sur différentes solutions.

Classement mondial : l'Asie super connectée

La Corée du Sud n'est plus le pays le plus connecté. Selon le classement de l'IDATE, les Émirats arabes unis (93,7% de foyers raccordés en FTTH/FTTB) et le Qatar (87,9%) doublent la Corée du Sud (79,8%). De façon générale, les pays asiatiques sont mieux lotis que les Européens : Hong Kong (73,7 %), Japon (53,9%), Taïwan (45,2%). De quoi faire pâlir les États-Unis avec leur à 13,1%.


Pour en savoir plus

Dans l'actualité