100% du territoire français équipé d'ici à 2022

20 milliards d'euros d'investissement

Démarré au printemps 2013, le Plan France Très Haut Débit va permettre de couvrir en très haut débit 100 départements français d'ici à 2022. Les logements, les entreprises et l'ensemble des administrations du pays bénéficieront ainsi d'un puissant débit Internet.

En effet, il ne suffit pas d'avoir Internet pour être connecté. Le débit joue un rôle essentiel. Or, tous les territoires français n'ont pas accès à un débit Internet efficace. C'est contre ces inégalités territoriales que le Plan France Très Haut Débit s'engage à lutter.

Ce chantier historique qui mobilise un investissement de 20 milliards d'euros sur dix ans est mis en oeuvre grâce à la collaboration étroite des collectivités territoriales, des opérateurs privés et de l'Etat.

Des nécessités économique, stratégique et sociale

Si le Plan France Très Haut Débit a été lancé, c'est qu'il répond à des trois besoins essentiels:

Une nécessité économique

Pour contribuer au développement d'une compétitivité efficace de l'économie française, les zones d'activités économiques bénéficieront d'un raccordement prioritaire en fibre optique.

Une nécessité stratégique

Le projet va également permettre de soutenir le développement de services publics innovants: les hôpitaux, les maisons de santé ou encore les écoles, situés dans zones dites « isolées » profiteront elles aussi d'un débit Internet ultra performant.

Une nécessité sociale

Enfin, le Plan France Très Haut Débit défend l'accès aux usages numériques à tous les citoyens, une priorité capitale pour la transformation numérique de notre société.

Un investissement réparti entre les grandes villes et les zones rurales

6 à 7 milliards d'euros d'investissements dans les grandes villes

Le chantier orchestré par les opérateurs telecom dans les grandes villes sera achevé d'ici à 2020. D'un investissement de 6 à 7 milliards d'euros, il concernera 3 600 communes soit 55% de la population française.

13 à 14 milliards d'euros d'investissements dans les zones rurales

Dans les zones rurales recouvrant 45% de la population française, les recettes d'exploitation et le cofinancement issus des fournisseurs d'accès à Internet permettront de financer la moitié de l'investissement. La seconde moitié, d'une hauteur de 6,5 milliards d'euros, sera financée par des subventions publiques, dont une enveloppe de subvention de l'État de plus de 3 milliards d'euros.

Un déploiement simultané dans les grandes villes et les zones rurales

L'action des opérateurs telecom dans les grandes villes

Contrairement aux chantiers précédents, la mise en oeuvre du Plan France Très Haut Débit sera simultanée sur l'ensemble du territoire. Grâce à la mobilisation conjointe de ses acteurs privés et publics, l'Internet haut débit sera déployé de concert dans les grandes villes et les zones rurales.

Dans les grandes villes, ce sont les opérateurs telecom qui financent et réalisent ces installations. Pour apporter tout le potentiel d'un internet ultra performant, la fibre optique est la technologie privilégiée grâce à son action « Fiber to Home » (« la Fibre jusqu'à la Maison »).

Depuis le début du chantier, les câbles de fibre optique sont implantés le long des rues, aux pieds des immeubles et au seuil des maisons. C'est à votre initiative que l'opérateur telecom de votre choix raccordera votre logement en tirant la fibre optique jusqu'à votre installation Internet.
 

L'engagement des collectivités territoriales dans les zones rurales

Dans les zones rurales, le déploiement est assuré par les collectivités territoriales avec le soutien de l'Etat. Ici aussi, le choix s'est tourné vers la fibre optique.

Concrètement, des tranchées sont creusées au bord des rues ou des voies ferrées. Le déroulage de la fibre optique peut également être aérien, le long du réseau électrique par exemple.

Propriétés des collectivités territoriales, des « réseaux d'initiative publique » tels que le « Fiber to Home », l'ADSL, le satellite, le WiMax ou encore la 4G, proposeront leurs services aux particuliers et aux entreprises par le biais de fournisseurs d'accès à Internet (voir notre article sur les technologies de connexion internet).


Recommanderiez-vous cet article ?
Ajouter un commentaire